Histoire de la Compagnie d’arc de Vincennes

La 1ère Compagnie d’arc de Vincennes est la plus ancienne association sportive de Vincennes. Le procès-verbal de sa dissolution durant la révolution française précise qu’elle a été créée quelques années avant 1790 sans qu’il soit possible d’en préciser la date exacte, les archives de la 1ère Compagnie de Nogent sur Marne créée en 1732 et de la Compagnie de Saint Maur établie en 1734 n’en faisant pas référence.

Le 18 juin 1790 un décret de l’Assemblée Nationale relatif à l’inscription des citoyens actifs sur le registre des gardes nationales stipule la dissolution des compagnies d’arc.  

La durée d’application du décret étant d’un mois, le 12 juillet 1790, la 1ère Compagnie d’arc de Vincennes est dissoute et son drapeau suspendu à la voûte de l’église paroissiale de la Pissote à Vincennes. Le registre des délibérations municipales fait état de cette dissolution en ces termes « La Garde Nationale de Vincennes s’étant mise sous les armes ayant à leur tête leurs officiers ordinaires, elle s’est portée à l’entrée du château de Vincennes, où ladite Compagnie conservait ledit drapeau. M. Jean-Claude Huguenay, roi de la Compagnie, accompagné de M. Jean- Baptiste Évrard, Chevalier, se sont présentés pour sortir du château, le drapeau déployé et tenu par le sieur Huguenay, ayant avec eux Monsieur l’abbé Lande, vicaire de la Sainte Chapelle de Vincennes, aumônier de la Compagnie.

Le drapeau a été suspendu à la voûte de l’église. Nous pouvons déduire qu’avant 1790, la 1ère Compagnie d’arc de Vincennes était installée dans le château, bien qu’aucun autre texte n’en fasse état. L’église de la Pissotte a dû être étayée dès 1776 et sera fermée en 1793 car la partie principale menace ruine. Elle s’écroulera en 1795 et nous avons perdu la trace du drapeau.

 

Dissoute pendant la tourmente révolutionnaire, la 1ère Compagnie d’arc de Vincennes réapparaît en 1794 sous le nom de VENTOSE 1794 ou VENTOSE 1802.

Depuis cette date, les archives de la 1ère Compagnie d’arc de Vincennes montrent son existence sans discontinuité jusqu’à nos jours.

En 1877, il est voté de limiter le nombre des sociétaires de chaque Compagnie à 32. Il sera donc créé une 2ème et une 3ème Compagnie d’Arc de Vincennes avec lesquelles la 1ère Compagnie d’arc de Vincennes organisera des concours dont le « Prix de l’Union » et créera la Famille de Vincennes. Les 2ème et 3ème Compagnie d’Arc de Vincennes  sont aujourd’hui disparues.

Au milieu du 19ème siècle, la 1ère Compagnie d’arc de Vincennes prend comme surnom « le Petit Paradis » sans qu’il soit possible de donner une explication à ce nom.

 

Au début du 19ème siècle, la 1ère Compagnie d’arc de Vincennes est implantée sur un terrain situé à proximité de l’actuel Hôtel de ville, rue de la Pissote, future rue de Fontenay. Ensuite elle quitte son emplacement pour s’installer au 9, rue des Meuniers où elle reste plus de 50 ans. Le terrain de la rue des Meuniers étant vendu, la Compagnie est déplacée sur un terrain municipal au 21bis rue de Lagny. Mais, en 1930, la compagnie se trouve à nouveau sans terrain, expulsée du fait de la construction du square Saint-Louis.

Après avoir occupé provisoirement les fossés du fort de Vincennes de 1930 à 1932, elle s’installe sur un terrain situé au 11 rue Defrance, appartenant à monsieur Albert Husson,  Capitaine et futur Connétable de la 1ère Compagnie d’arc de Vincennes. Ce terrain est loué aux archers sous la forme d’un bail emphytéotique en date du 22 juillet 1932.

Pensant être installée ici définitivement, la 1ère Compagnie d’arc de Vincennes fait édifier sur le terrain un jeu de Beursault.  

En 1948, le Conseil municipal approuve un projet d’aménagement de 1’ilot Defrance-Jarry et en 1950 la 1ère Compagnie d’arc est expropriée. La 1ère Compagnie d’arc de Vincennes obtient le soutien de la municipalité et le 2 décembre 1953, le Conseil municipal décide l’acquisition par la Ville à la SCI Louis Georges Serre d’un terrain destiné à l’aménagement d’un jeu de tir à l’arc.

 

Ainsi la 1ère Compagnie d’Arc de Vincennes trouve un nouveau domicile au 29bis rue Defrance. Comprenant deux allées de tir et un logis neuf.

L’histoire de la 1ère Compagnie de Vincennes illustre bien les difficultés rencontrées par les compagnies d’arc en région parisienne, face à la pression foncière croissante.

Les archives de la 1ère Compagnie d’arc de Vincennes font état, dès l’origine de l’organisation, de concours que l’on nomme « Prix Généraux ». Mais plus important encore, la 1ère Compagnie d’arc de Vincennes organisera à plusieurs reprises le Bouquet Provincial, fête des archers qui regroupe plusieurs centaines de Compagnies et de clubs de toutes les régions de France. Vincennes en organisera cinq en 1914, 1934, 1957, 1967 et enfin le 10 juin 1990 sous le haut patronage de Monsieur Alain Poher, Président du Sénat.

Vincennes a également organisé durant de nombreuses années un tir en extérieur à la distance de 90 mètres sur le stade et continue d’organiser chaque année en novembre, dans le gymnase Pompidou, un concours qualificatif pour le Championnat de France regroupant 360 tireurs de toute l’Ile de France.

 

Robin